Il y a désormais 400 réservistes dans l’Hérault

Ce lundi à Montpellier, 86 réservistes opérationnels de la gendarmerie ont prêté serment au tribunal. Cela porte leur nombre à 400 dans le département.

86 réservistes opérationnels de la Gendarmerie nationale ont solennellement prêté serment ce lundi au Tribunal de grande instance (TGI) de Montpellier. 69 hommes et 17 femmes, de tous horizons, de tous les grades, qui seront affectées dans toutes les unités du département. Chacun leur tour, à l'appel de leur nom, ils ont levé la main droite et dit "je le jure".

Apporter ma pierre l'édifice

"C'était très important pour mois de servir le pays" estime le grand blond Geoffrey, commerçant dans le civil. Quant à la brune aux cheveux longs Amandine, elle est en 3e année de droit à l'université de Montpellier. "C'est en regardant l'actualité" qu'elle a ressenti le besoin de s'engager. "Défendre la nation, protéger la population, c'est ma manière d'apporter ma pierre à l'édifice" poursuit-elle."

Ne pas rester passif face au terrorisme

Le général Jean-Philippe Lecouffe, n°1 des gendarmes de l'Hérault, confirme que la lutte contre le terrorisme est un sérieux motif d'engagement. "Dans les deux semaines qui ont suivi les attentats en France, on a eu des périodes de très fort recrutement. Oui, il y a une prise de conscience et une volonté de ne pas rester passif face à tout ce qui arrive". Pour Eric Maréchal, président du TGI de Montpellier, cette prestation de serment est le symbole d'une nation soudée dans "un environnement international instable" et alors que "la France est en première ligne sur le front des attentats". Le procureur de la République Christophe Barret a salué "un choix qui honore ces hommes et ces femmes, dans le but de "préserver la paix civile". Avec ces 86 nouveaux réservistes opérationnels de la gendarmerie, cela porte à 400 leur nombre dans l'Hérault. Source de l'article: francebleu.fr - par: Salah Hamdaoui - illustration: Maxppp