Une unité de réservistes du 2 RIMa s’implante à Alençon

Une unité de réservistes du 2e RIMa s'implante à Alençon (Orne) et sera présentée officiellement à la population vendredi 10 novembre 2017.

Une unité de réserviste lors d’un entraînement. (©CCH Guillaume ? Cellule communication 2e RIMa)

« Il s’agit d’hommes et femmes volontaires, suivant une formation militaire et pouvant être appelés sur des opérations, comme Sentinelle ». Le lieutenant-colonel Thieulart, délégué militaire départemental, s’apprête à accueillir à Alençon la 2e compagnie de réservistes du 2e RIMa (régiment d’infanterie de marine) de Champagné-Le Mans. Soit environ une centaine d’hommes.

Repeupler les déserts militaires

Le bureau de commandement de cette unité de réservistes sera donc implanté à Alençon : les cours théoriques seront donnés dans les locaux de la Délégation militaire départementale (rue de la Demi-Lune) tandis que les entraînements sur le terrain se feront dans la ferme de l’Aumône en forêt d’Ecouves (parcelle de 60 hectares, propriété du 2e RIMa de Champagné ? Le Mans, déjà utilisée par différentes unités qui viennent y séjourner). Le lieutenant-colonel Thieulard explique :
« L’armée a le souhait de repeupler les déserts militaires. Des déserts apparus suite à la dissolution de régiments. Ce qui a éloigné l’armée de certains territoires… Le retour à Alençon de militaires est une très bonne chose. Même si nous ne les verrons pas au quotidien… Nous allons pouvoir recruter des réservistes localement. C’est l’assurance de bénéficier d’hommes qui connaissent le terrain et peuvent venir rapidement ».
Car un double objectif est affiché : renforcer la capacité d’intervention de l’armée de terre ainsi que sa visibilité.

Formation

L’armée entend accroître le nombre de ses réservistes de premier niveau.
« Cette réserve opérationnelle est ouverte aux hommes et femmes âgés de 18 à 35 ans. Après avoir passé avec succès les tests physiques et psychologiques, les candidats suivent une formation de deux à trois semaines. Ils découvrent les grades, le maniement des armes, le combat au corps à corps… Cela demande un réel investissement… Puis les réservistes sont convoqués pour des entraînements réguliers. Il suffit de donner ses disponibilités ».
Ce volontariat est rémunéré.

Cérémonie le 10 novembre

Le bureau de commandement de cette nouvelle compagnie sera donc implanté courant octobre à Alençon. Vendredi 10 novembre, à 17h30, une cérémonie officielle se tiendra place La Magdeleine « durant laquelle le capitaine se verra remettre le fanion de l’unité ». Le choix d’une cérémonie au cœur du centre-ville n’est pas anodin, comme l’explique le militaire :
« c’est insister sur le lien entre l’armée et la nation, la population ».

Pratique : Cérémonie de création de cette unité de réservistes de 2e RIMa vendredi 10 novembre à 17h30 place La Magdeleine. Participation également à la cérémonie du souvenir du 11 novembre.

  Source de cet article:L'orne hebdo via  Actu.fr - Par Nathalie Legendre