Terrorisme : les réservistes de l’armée s’entraînent

lepoint250314 Avec l'état d'urgence, le nombre de réservistes va augmenter. Ils seront déployés dans les espaces publics. Une équipe de France 3 a suivi leur formation. Ils ont déjà suivi une formation théorique, mais 300 hommes et femmes entre 17 et 35 ans vont maintenant apprendre la pratique pendant quatre jours à Barraux (Isère). L'objectif est de contrôler les acquis sur le terrain. "On vérifie que les gens soient capables de patrouiller, de sécuriser un point, surveiller une situation, porter assistance à des personnes qui ont été agressées, de faire usage de leur arme en cas de légitime défense", illustre le lieutenant-colonel Jean-Pierre Bonnevie.

Recrutement massif

Ces réservistes sont destinés à rejoindre les opérations antiterroristes Sentinelle et Vigipirate. On compte une moitié de jeunes, et un militaire sur cinq est une femme. Chacun a ses motivations : "l'envie d'aventure, de changer du quotidien, de se dépasser, retrouver un esprit d'équipe, et défendre ses valeurs surtout", exprime Camille, étudiante infirmière. Une campagne de recrutement massif commence jeudi 14 avril, pour passer de 28 000 à 40 000 réservistes d'ici fin 2018... Source reportage vidéo: francetvinfo.fr