Sud Landes : les gendarmes ont veillé au grain pour les retours du réveillon

Le sous-préfet de Dax Lucien Giudicelli et le commandant Soumillon avec ses gendarmes au rond-point de Castets, ce dimanche vers 6 heures du matin PHOTO OLIVIER BONNEFON

Quarante cinq gendarmes étaient sur le pont lors du passage à la nouvelle année dans le Sud Landes. Répartis à huit carrefours stratégiques, ils ont effectué 310 dépistages d’alcoolémie.

La nuit du réveillon de la Saint-Sylvestre s’est déroulée dans le plus grand calme, dans le Sud des Landes. Aucun drame de la route n’est à déplorer. Seul fait sortant un peu de l’ordinaire, la découverte ce dimanche vers 7 heures du matin d’une voiture enflammée, sur le parking de la mairie de Narrosse. Une enquête a été lancée afin de déterminer ce qui s’est passé et retrouver le propriétaire du véhicule qui ne s’est pas manifesté dans les heures qui ont suivi.

Dispositif serré

Comme celle de Mont-de-Marsan, la compagnie de Dax qui couvre la moitié sud du département, avait organisé un dispositif de contrôle serré entre 4 h 30 et 7h30 du matin, sur les principaux axes de circulation, de retour du réveillon, en s’appuyant sur huit rond-points stratégiques. 37 gendarmes étaient mobilisés dont quelques réservistes, pour effectuer les dépistages et la police de la route. Deux patrouilles se sont aussi déplacées sur tout le secteur, l’une composée de trois militaires du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie de Dax (PSIG), l’autre de deux gendarmes de la brigade cynophile. Les gendarmes ont surveillé notamment  les sorties de bars et discothèques sur la Côte Sud (plage centrale d’Hossegor).

Une douzaine d’alcoolémies excessives

Sur 310 dépistages effectués, une douzaine se sont révélés positifs, avec 4 cas d’alcoolémies contraventionnelles et 7 d’alcoolémies délictuelles. Le sous-préfet de Dax, Lucien Giudicelli, est venu sur le coup de 6 heures du matin à Castets, inspecter le dispositif avec le commandant Hélène Soumillon qui commande depuis la rentrée, la compagnie de gendarmerie de Dax, et étrennait ses nouveaux galons. A noter que beaucoup de personnes au volant étaient des femmes, qui conduisaient leur mari, après le réveillon. Au rang des anecdotes, un conducteur contrôlé à Castets, était l’heureux papa des premiers bébés de l’année, dans les Landes, deux jumelles nées vers 0 h 30 du matin à la maternité de l’hôpital de Dax.
Source de l'article: sudouest.fr - par Olivier Bonnefon