Sécurité routière : le ministre de l’Intérieur de passage à Rouen à la veille de la Saint-Sylvestre

À Isneauville, au Nord-Est de Rouen, les gendarmes du peloton motorisé de Rouen expliquent au ministre de l’Intérieur (à gauche) le matériel qu’ils possèdent (Photos Suzelle Gaube)

Ce vendredi 30 décembre 2016, à 10 h, le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux avait rendez-vous à un rond-point de la commune de Martainville-Epreville au Nord-Est de Rouen (Seine-Maritime). En présence de la préfète de Normandie, Nicole Klein et du commandant de groupement seino-marin de la gendarmerie, le colonel Bruno Goudallier, le ministre a passé en revue les différents moyens mis en œuvre pour assurer la sécurité routière à la veille du réveillon du 31 décembre. Dans trois communes du Nord-Est de l’agglomération rouennaise, à Martainville-Epreville, Quincampoix et Isneauville, Bruno Le Roux a rencontré les gendarmes de la compagnie de Rouen, le peloton motorisé de Rouen, les militaires de la brigade rapide d’intervention d’Ecalles-Allix mais aussi les gendarmes réservistes. Comme d’habitude, un dispositif particulier va être mis en œuvre pour la Saint-Sylvestre en Seine-Maritime. Côté police, 400 policiers et une unité de force mobile soit 80 hommes entre Rouen et Le Havre seront mobilisés. Vingt-sept militaires de la section sentinelle à Rouen porteront main-forte aux policiers. Côté gendarmerie, 350 gendarmes dont 120 pour la police de la route et les boîtes de nuit seront réquisitionnés. Source et Plus d’infos dans nos éditions de ce samedi 31 décembre 2016. ;paris-normandie.fr