Réserves : « Il n’est donc pas possible de donner une suite favorable… »

douche Une note de l’Etat-major des armées confirme les « ajustements budgétaires ». La réserve opérationnelle en fait les frais. Une note du 9 juin 2016, signée du général Christian Thiébault, secrétaire général du Conseil supérieur de la réserve militaire, douche quelque peu les espoirs des « réservistes opérationnels, séduits par les engagements du président de la République. sur un effectif de 40000. En avril, on parlait encore d’une accélération... « Les estimations de dépenses (...) prévoient une surconsommation de la masse salariale des réservistes » pointe le général Thiébault, qui assure qu’ « il n’est donc pas possible de donner une suite favorable aux demandes d’allocations budgétaires supplémentaires ». « Si une marge de manoeuvre se dégage, les demandes seront réexaminées avec les priorités données aux activités concourant directement à la protection du TN » (territoire national). Source de l'article: lopinion.fr Credit photo: grohe.fr