Réoccuper le territoire et susciter des vocations

Une unité de réservistes a été officiellement installée hier, au parc de la Providence. Ils s'entraîneront une fois par mois en forêt d'Écouves.

L'événement

Les Alençonnais n'avaient plus l'habitude de voir des militaires dans leur ville... Ils étaient une centaine de curieux, hier à 17 h 30, à assister depuis la passerelle du parc de la Providence à la cérémonie de création de la 12e compagnie de réserve, rattachée au 2e régiment d'infanterie de marine (RIMa), basé dans la Sarthe.

Pour l'heure, l'unité est composée de 80 réservistes, ornais, sarthois et mayennais pour la plupart. Ils s'entraîneront une semaine par mois en forêt d'Écouves. « L'objectif est d'atteindre 162 membres très rapidement, annonce le capitaine Pierre (les noms de famille ne sont pas communiqués pour des raisons de sécurité), fraîchement nommé commandant de la 12e compagnie de réserve. Sûrement dès début 2018. »

Il poursuit : « Nous ne sommes pas là que pour les exercices. Nous devons devenir l'outil que l'on attend de nous. » À savoir participer à l'opération Sentinelle (lutte contre le terrorisme) dès l'été 2018.

Le capitaine compte aussi investir ses troupes dans la vie locale. « Nous serons présents lors des cérémonies militaires. » Le 8 mai 2018 notamment, afin de « mettre en valeur le patrimoine. Il y a eu des combats ici pendant la Seconde Guerre mondiale. » Le maire, Emmanuel Darcissac, évoque également des actions dans les écoles.

Ce qui permettrait à la réserve d'être mieux connue des habitants. « Les réservistes sont deux fois citoyens, souligne le colonel Ianni, commandant du 2e RIMa. Ils ont une vie privée et une vie militaire. C'est compliqué. Pourtant, on constate un élan pour la réserve. De nombreux jeunes nous rejoignent. »

Un élan que la préfète, espère voir perdurer. « Quand je suis arrivée dans l'Orne,...

Source et suite de cet article: Ouest-France.fr - Par Anne-Emmanuelle Lambert.