Pays-Haut : le passage à l’heure d’hiver, la période préférée des cambrioleurs

Chaque jour, entre huit et dix réservistes prennent part aux patrouilles organisées par les gendarmes de la compagnie de Briey, d’Allondrelle à Chambley. Un renfort précieux. Afin de vérifier la fréquence de contrôle de telle ou telle habitation, si elle est inscrite sur leur fichier, les militaires utilisent des outils comme des tablettes connectées.

Chaque année, le passage à l’heure d’hiver se traduit par une hausse des vols avec effraction. Cette « période sombre » est aussi plus propice à la multiplication des escroqueries. Malgré la baisse des cambriolages, la vigilance reste donc de mise…

En septembre, le ministre de l’Intérieur s’est félicité d’une baisse des cambriolages de 6,2 %. Et sur la zone gendarmerie de l’arrondissement  de Briey ?

Commandant Pascal NIGGEMANN, chef de la compagnie de Briey :  « Ici, cette baisse est bien plus importante. En septembre, nous étions à - 40 % sur tout l’arrondissement. Et à - 60 % sur la communauté de brigades de Lexy. Selon le cumul annuel, les cambriolages chutent de 31 % dans l’arrondissement. Ces statistiques regroupent les faits dans les habitations principales, secondaires, cabanons de jardin, entreprises, commerces… Dans les seules résidences principales, cela donne, en nombre de faits, 70 cambriolages de moins lors des neuf mois écoulés dans l’arrondissement. Et 40 de moins sur le secteur lexéen. »

A quoi est due cette baisse  ?

Cdt Niggemann  : « Des interpellations de groupes de malfaiteurs ont été réalisées début 2018 et durant l’été par les sections de recherche de Nancy, Metz et les unités de notre groupement. Ces cambrioleurs en bandes organisées agissaient sur toute la Moselle et la Meurthe-et-Moselle. Il faut savoir que les statistiques de délinquance du Pays-Haut sont assez liées à celles des zones de Thionville et Metz. »

D’autres éléments ont concouru à cette baisse ?

Cdt Niggemann  : « Dans les communes où la participation citoyenne a été mise en place, elle nous a permis d’avoir des échanges d’informations bien plus rapides. Ce qui nous permet d’être appelés très vite quand un véhicule ou des gens faisant du porte-à-porte sont remarqués. Et dès qu’on intervient, les personnes malveillantes changent de secteur, même si elles n’ont pas encore commis de faits. »

Lieutenant Kelly TAUREL, responsable de la COB de Lexy : « Autour de Lexy, deux communes sont inscrites au dispositif actuellement. Cosnes-et-Romain et Villers-la-Chèvre, depuis le 8 octobre. »

Cdt Niggemann : « Quatre autres devraient signer début novembre autour d’Audun-le-Roman. Au total, on arrivera facilement à une vingtaine de municipalités dans une zone qui en compte environ 90. Le déploiement de ce dispositif permet de casser la crainte d’appeler les gendarmes, de les déranger. Mieux vaut nous contacter pour rien que de se rendre compte, le lendemain, que la maison du voisin a été cambriolée ! »...

Source et suite de cet article: republicain-lorrain.fr - Par: Xavier JACQUILLARD  - Photo: René BYCH