Le ministre de l’Intérieur en visite dans l’Hérault

 

Au lendemain de l’annonce des principales mesures de la police de sécurité du quotidien, M. Gérard Collomb s’est rendu le 9 février à MONTPELLIER à la rencontre des différents acteurs notamment en zone métropolitaine gendarmerie.

M. le ministre de l'Intérieur a été accueilli en fin d’après-midi à Saint-Jean-de-Véas, par le général Jean-Valéry Lettermann commandant la région de gendarmerie d’Occitanie, commandant le groupement de gendarmerie départementale de l’Hérault et Isabelle Guiraud maire de la commune, en présence de M. Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault, de parlementaires et d'élus locaux dont Philippe Saurel maire de Montpellier, président de Montpellier Méditerranée Métropole.

Lors de cette séquence, le lieutenant-colonel Sébastien Salvador, commandant la compagnie de gendarmerie départementale de Castelnau-Le-Lez a présenté à M. Gérard Collomb le partenariat avec la police municipale de Saint-Jean-de-Vedas et notamment le dispositif de sécurité mis en œuvre dans le tramway en coopération avec la société des transports de l'agglomération de Montpellier (TaM).

Le ministre s’est ainsi joint à une patrouille composée de gendarmes et de policiers municipaux dans les commerces avant d'emprunter le tramway. Durant le trajet, le lieutenant Julien Delobel, commandant la brigade de Saint-Jean-de-Vedas a fait une démonstration des nouveaux outils numériques NéOGEND, tablette et smartphone dont sont équipés les gendarmes pour leurs contrôles.

Le ministre s’est ensuite rendu au pôle jeunesse municipal de Mauguio où il a pu découvrir le dispositif «Poz’Alco» mis en place en partenariat entre la brigade de prévention de la délinquance juvénile (BPDJ) de LUNEL, le pôle Jeunesse et l’association Portia. Il s’agit d’un dispositif de prévention et de réduction des risques en milieu festif.

L’adjudante-chef Marie-Aurore Segura, commandant la BPDJ lui a présenté les actions menées par son unité avant une diffusion des vidéos de prévention réalisées sur la consommation de tabac et le harcèlement.

Le ministre s'est félicité que l'institution gendarmerie soit en pointe dans la transformation numérique et inscrite avec un temps d'avance dans la police de sécurité du quotidien avec les brigades de contact.

Crédit photo : Major (ER) JF Pruvot Brève : CabcomRGO-GGD34 Publiée le : 12 février 2017