lesnouvellesdesable.fr

Alors que les fêtes battent leur plein, les gendarmes sont sur le terrain pour mêler prévention et interventions. A Sablé, le lieutenant Stéphane Tremedet explique.

A l’occasion des fêtes de fin d’année, les gendarmes renforcent leur présence sur le terrain.Rencontre avec le patron des gendarmes de la brigade de Sablé-sur-Sarthe, Le lieutenant Stéphane Tremedet. Comment vous organisez-vous pour accroître la présence des gendarmes sur le terrain pour les fêtes de fin d’année ?
C’est un dispositif bien rôdé. Nous renforçons notre présence avec le dispositif vigicommerce. Nous sommes présents lors de la fermeture qui est toujours un moment un peu critique et nous assurons aussi une présence accrue dans les zones commerciales, le tout en lien avec la police municipale.
Les réservistes viennent renforcer les effectifs ? Effectivement, ça nous permet de densifier notre présence et de varier les patrouilles : pédestres ou en voiture. Nous communiquons aussi avec les commerçants pour connaître les manifestations qu’ils peuvent organiser et veiller à y assurer une présence. Les réservistes ont pour mission de passer des messages de prudence aux commerçants. Le dispositif est-il différent en cette période de plan vigipirate ? Nous restons sur les mêmes choses. Et pour le réveillon du 1er de l’an ? Nous aurons un dispositif spécifique dédié à la prévention d’atteinte aux biens, aux personnes et de lutte contre l’insécurité routière. On ne peut pas se permettre de relâcher l’effort. L’opération tranquillité absence fonctionne toujours ? Absolument.
Il est important de venir signaler son absence de son domicile à la gendarmerie. Par contre il faut s’y déplacer.
Quel est le bilan 2016 ? La tendance est stable voir en très légère baisse. Nous avons une belle progression du taux d’élucidation. Plusieurs équipes ont été mises hors d’état de nuire que ce soit pour des cambriolages ou du trafic de stupéfiant. Du côté des accidents, il y en a toujours trop.
  Source de l'article: lesnouvellesdesable.fr