L’armée recrute dans les lycées

Démonstrations de recherche de stupéfiant avec chien et interpellations musclées./

La journée nationale du réserviste s'est déroulée autour du thème «Engagé ensemble».

La région de gendarmerie d'Occitanie, en partenariat avec le rectorat de Toulouse, a mis en place une journée d'information, jeudi 9 novembre, au profit des élèves du lycée Françoise de Tournefeuille. «Cette journée est d'autant plus pertinente ici que l'établissement accueille une filière métiers de la sécurité», soulignait Nicole Arrestier, proviseur. «Près de 700 lycéens ont pu bénéficier de cette journée déclinée en trois ateliers : intervention professionnelle, internet et ses dangers et l'engagement dans les réserves», précisait le colonel Max Mazzonetto, chargé de mission réserve du département. Les lycéens se sont montrés intéressés, découvrant pour certains que réserviste n'était pas synonyme de retraité.

Des témoignages de réservistes

Sophie, Florian et Quentin, âgés d'une vingtaine d'années et réservistes, étaient présents et ont pu leur apporter un témoignage sur leur engagement. Les deux garçons envisageant une carrière militaire expliquaient que la réserve leur permettait un premier contact avec le métier, pour Sophie, déjà en activité professionnelle, il s'agissait de se sentir utile à son pays et ses compatriotes. «Nous voulons être capables d'intervenir pour défendre nos valeurs républicaines. De plus en plus de gens se sentent concernés depuis les attentats. Une préparation militaire mixte sur une courte période semblerait répondre à une attente de notre génération», confiaient-ils.

Source et article complet: LaDepeche.fr - Photo DDM