Info Sud Radio : le gouvernement met fin aux contrats de réservistes dans la police

La police s'appuie régulièrement sur les réservistes depuis le début de l'état d'urgence

Info Sud Radio. Dans le cadre des économies réclamées au plus haut sommet de l’État dans plusieurs ministères, la Direction Centrale de la Sécurité Publique s’apprête à mettre fin aux contrats de réservistes dans la police.
Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, avait annoncé la couleur cette semaine. "Le président de la République et le Premier ministre m'ont demandé de trouver 4 à 5 milliards d'euros d'économies suite au rapport de la Cour des comptes. Nous avons demandé à chacun des ministères de voir quels sont les crédits qui peuvent être économisés sans remettre en cause le service public", déclarait-il sur RTL. Et sans même attendre l’arbitrage final attendu du côté d’Édouard Philippe, certains services passent déjà à l’action.

526 millions d’euros à économiser dans la police

Ainsi, selon nos informations, la Direction Centrale de la Sécurité Publique a décidé de mettre fin à tous les contrats de réservistes dans la police dans certains endroits, et ce dans le cadre d’un projet de réalisation de 526 millions d’euros d’économies. Une mesure qui s’appliquerait dès ce jeudi 13 juillet, notamment dans des départements très touristiques en période estivale comme le Var et les Pyrénées-Atlantiques. Secrétaire général Unité SGP Police-Force Ouvrière, Yves Lefèvre ne décolère pas. "Cela s’est fait sans concertation. Je suis même convaincu que cette décision est une décision propre à la Direction Centrale de la Sécurité Publique, et que la Direction Générale n’était pas au courant, et encore moins Gérard Collomb", déclare-t-il.

Une décision "ubuesque" selon les syndicats

"Des services vont se retrouver complètement bancals d’ici demain soir, des patrouilles vont disparaître de la voie publique… Source et article complet: sudradio.fr