Gendarmerie : des effectifs renforcés pour les fêtes

«Tous unis pour veiller» : c'est un peu l'appel des autorités à l'approche de ces fêtes de fin d'année où les cambrioleurs sont plus actifs, quoiqu'ils ne soient jamais en repos le reste de l'année. Pour lutter contre cette délinquance, le Groupement de gendarmerie du Gers a fait appel aux réservistes afin de renforcer les brigades. Ainsi la communauté des brigades d'Eauze, commandée par le major Clavel, a vu ses effectifs augmenter avec l'arrivée de trois réservistes, deux hommes et une femme.

Mais ces réservistes sont issus pour les deux premiers des rangs de la gendarmerie nationale où ils étaient tous deux gradés ; leurs situations de retraités ne les empêchent pas d'avoir à être disponibles pour des périodes annuelles de 90 jours où leurs carrières précédentes sont très utiles. La troisième réserviste, qui n'est pas retraitée, a suivi volontairement une période au cours de laquelle elle a étudié tous les us et coutumes de la gendarmerie nationale.

Les avantages représentés par le rappel de ces réservistes consistent en la connaissance du terrain et des habitants puisque ces trois réservistes sont issus de la région de l'Armagnac. En outre, par leur présence, ils déchargent les gendarmes en activités d'occupations diverses. Il ne fait pas de doute que le nombre de ces réservistes, gendarmes ou militaires, va augmenter dans les prochaines années au vu des multiples tâches que les gendarmes doivent remplir.

Aussi pour ces vacances, la présence visible de ces réservistes sera dissuasive pour...

Source et suite de cet article: La Dépêche du Midi - photo DDM G.S.