Gendarmerie de la Vienne : le « général camping-car » a laissé son fauteuil

Après quatre années à la tête des gendarmes du Poitou-Charentes, le très apprécié général Jean-Jacques Taché a cédé sa place au colonel Yves Dumez.

Il restera certainement comme le « général camping-car », son dernier fait d’armes avec la création de la première Brigade mobile de gendarmerie départementale (BMGD) de France.

Le général Jean-Jacques Taché, patron des gendarmes du Poitou-Charentes (2.300 personnels d’active et 700 réservistes) et du groupement de la Vienne (600 personnels civils et militaires) a fait son « adieu aux armes », hier midi, à la caserne Coustans, à Poitiers.

“ Dans toutes les rubriques, vous avez 10 sur 10 ! ” Des centaines de militaires, dont les musiciens de la garde républicaine et plusieurs dizaines d’officiels, ont assisté à cette cérémonie durant laquelle il a laissé l’étendard aux mains du colonel Yves Dumez (2). Agé de 52 ans, le nouveau chef des gendarmes picto-charentais était l’adjoint du général depuis 2017. Il était auparavant adjoint au sous-directeur de l’organisation et des effectifs de la Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN). Le général David Galtier, n° 3 de la DGGN, inspecteur général des armées, était d’ailleurs présent pour l’installer dans ses nouvelles fonctions.
Mais la vedette du jour, c’était bien le général Taché. Et « l’ami » Galtier a fait comme les autres invités : un discours dithyrambique sur le « parcours hors du commun » du nouveau retraité.
« Un homme d’action, énergique, entreprenant, humaniste et enthousiaste, unanimement apprécié par ses pairs. » Il a été décoré par son subalterne de la médaille de la gendarmerie nationale. Qui a lancé en aparté, une tape sur l’épaule : « Tout le monde te regrette. »
Source et suite de l'article: Lanouvellerepublique.fr - Par Xavier BENOIT - Photo: NR