Gard : Une structure criminelle forçant des mineurs au cambriolage démantelée

Après plusieurs mois d’enquête, les gendarmes de la compagnie de VAUVERT interpellent 20 personnes appartenant à un réseau très organisé, responsable de 1500 faits commis en 6 mois sur l’ensemble de l’arc méditerranéen de PERPIGNAN à CANNES.

Le 21 septembre 2017, des personnels de la brigade territoriale de BERNIS (Gard) interpellent en flagrant délit deux mineures qui viennent de commettre des cambriolages. Il est établit qu’elles sont les auteurs de 16 autres méfaits.

Un groupe de travail est constitué avec des enquêteurs des brigades de recherches de VAUVERT, NIMES et BAGNOLS-SUR-CEZE, renforcés ponctuellement par la Cellule départementale d’observation et de surveillance (CDOS 30) ainsi que par le groupe d’observation et de surveillance de MONTPELLIER. Les nombreuses investigations réalisées permettent de mettre en évidence leur appartenance à un réseau organisé autour des membres d’un clan familial. Cette structure sedivise en deux groupes, l’un dans le Sud près d’AVIGNON et l’autre qui constitue la tête du réseau se trouve en région parisienne.

Une première opération judiciaire a eu lieu le 21 janvier 2018 afin d’interpeller une partie des protagonistes.

Une deuxième opération s’est déroulée le 12 mars 2018 et a permis d’interpeller les têtes de réseau. Bilan : 20 objectifs, 20 interpellations, 7 incarcérations.

1100 bijoux soit 6,5Kg d’or, 25 000 € en numéraire et 12 000 € sur comptes, 40 montres de luxe pour plus de 150 000 € de valeur ont été saisis.

Une très belle affaire qui représente 6 mois de travail.

Félicitations aux enquêteurs (5 militaires au quotidien) et aux 180 militaires mobilisés pour les différentes opérations (Gard : compagnie de VAUVERT – BR, PSIG, unités territoriales ; compagnie de NIMES, compagnie de BAGNOLS-SUR-CEZE, GIR 34, Ile-de-France : SAJ, EGM, 4 équipes cynophiles).

Source de l'article: Gendarmerie Nationale - Région de Gendarmerie d'Occitanie GGD 34 - C.T. Chargée de Communication