Un état des lieux avec les gendarmes

Le major Daniel Delpech, commandant de la COB Trèbes-Capendu, et le chef d'escadron Stéphane Cario avaient convié les élus du secteur pour un état des lieux. Le major qualifiait l'année 2016 de rude et intense, dans le contexte national de risques terroristes et d'ajouts de missions sécuritaires, la COB ayant dû faire face, en termes d'effectifs, à 8 départs compensés seulement par 5 arrivées.
Malgré tout, l'unité obtient d'excellents résultats, dont une baisse en matière d'atteintes aux biens, -25 % annoncés par le préfet. Concernant la délinquance locale, les militaires mettaient hors d'état de nuire trois individus multirécidivistes qui, cette fois, ont été sévèrement punis. Face à la délinquance itinérante structurée et mobile, c'est l'interactivité entre les services qui a permis des interpellations à l'autre bout de la France ou, plus proche, comme celle à Béziers des auteurs du cambriolage de la maison de retraite.
Il se réjouissait du partenariat avec les communes pour les plans protecteurs liés aux risques terroristes, citant pour l'exemple les moyens mis en place lors de la fête occitane. Il saluait la mobilisation de ses troupes pour pallier le manque d'effectifs et la participation active des réservistes à de nombreuses missions...
Source et intégralité de l'article: LaDepeche.fr -