Dix-huit nouveaux gendarmes réservistes

réserviste L'un après l'autre, ils ont levé la main droite et prêté serment, hier, devant le président du tribunal correctionnel de Châteauroux, Pascal Almy, et le substitut du procureur, Lionel Josserand. Ce sont dix-huit nouveaux gendarmes de la réserve opérationnelle, désormais affectés aux compagnies de La Châtre, Issoudun et Le Blanc. Cent vingt-cinq réservistes « Ils sont étudiants, employés, retraités ou anciens de l'armée, indique le colonel de réserve, Patrick David, et viennent en renfort des équipes professionnelles. » Surveillance générale, police de la route, enquêtes de voisinage, patrouilles, recherches, « ils sont d'un appui essentiel pour les permanents ». Un engagement qui se fait à l'issue d'une formation de vingt-quatre jours à Orléans, puis « l'expérience sur le terrain permet à ces réservistes d'apprendre les compléments de ce métier difficile ». Actuellement, « cent vingt-cinq réservistes sont opérationnels dans le département, poursuit le colonel, et nous souhaitons atteindre un effectif de cent soixante militaires en 2017 ». Un recrutement soumis à certaines conditions, comme celles d'être de nationalité française et d'avoir un casier judiciaire vierge. Quant à la rémunération et en fonction du grade, elle va de 60 € à 120 € par jour. Contact : cellule réserviste, tél. 02.54.29.59.07. Source: LaNouvelleRepublique.fr