Combien coûtera la garde nationale ?

euros Le budget de la garde nationale devrait atteindre 311 millions en 2017, soit un coup de pouce de 100 millions par rapport au chiffre initialement prévu. Cela permet d’estimer le coût de cette garde nationale, même si ces concepteurs avouent ne pas avoir fait de comparaison entre le coût d’un réserviste et d’un militaire, gendarme ou policier à temps complet. 311 millions l’an prochain pour 72 000 « gardes nationaux », cela représente un coût moyen de 4 320 euros par réserviste par an. Sachant qu’en 2017, 7 400 réservistes seront (en moyenne) engagés chaque jour, sur l’année, on financera donc 2,701 millions de journées/réserviste.Soit une dépense pour l’État de 115 euros par journée de réserviste. Chaque réserviste doit servir en moyenne 38 jours, contre 20 aujourd’hui, ce qui semble être un objectif très ambitieux. Le coût annuel d’un réserviste sur le terrain est de 42 000 euros(115 x 365 000 ou 311 000 000 : 7 400) Sachant que pour assurer un service H24/J365, il faut pour un poste 3,7 militaires (mais 5,8 policiers) selon les calculs d’un récent rapport parlementaire, un tel service assuré uniquement par des réservistes militaires reviendrait à 155 000 euros/an en moyenne (42 000 x 3,7). Le même rapport estime ce coût à 220 000 dans le cas d’un militaire professionnel. Les réservistes semblent donc moins chers. On regrettera une nouvelle fois que l’évaluation des politiques publiques (rapport coût/résultat) ne soit pas une grande spécialité des services gouvernementaux. À défaut d’un chiffrage par l'administration  - qui ne s’en est visiblement pas préoccupée - il ne s’agit que d’estimations de notre part, qui méritent d’être précisées et affinées. Source de l'article: lopinion.fr - Par Jean-Dominique Merchet