Attentats : un exercice avec la Garde Nationale près de Nantes

88 réservistes sont déployés pour l'exercice autour de l'usine Airbus à Bougenais / © Photo Lieutenant-Colonel Agrech

Sa création avait été décidée suite aux attentats terroristes de 2015 à Paris et 2016 à Nice. La Garde Nationale est une troupe de réserve qui sur mobilisation vient renforcer l'armée, la gendarmerie et la police nationale. De jeunes réservistes s'entraînent à Bouguenais ce mercredi.

L'exercice a pour nom "Gournay 2018" et pour but d'entraîner des réservistes à la protection d'un site industriel.

Le scénario : une réunion au sommet avec donc plusieurs personnalités, doit avoir lieu dans l'enceinte de l'usine Airbus de Bouguenais, près de Nantes. Problème : des menaces planent depuis plusieurs jours sur cette réunion. On craint une intrusion agressive.

Quatre-vingt huit réservistes

Les 88 réservistes mobilisés pour cet exercice sont des jeunes principalement de Loire-Atlantique. Ils appartiennent à la 6ème compagnie du 6ème Régiment du Génie d'Angers.

L'exercice du jour consiste à les déployer aux abords immédiats du site d'Airbus pour les mettre en situation d'avoir à surveiller la zone afin d'éviter toute intrusion de personnes ou de drones, attaque par voiture bélier ou encore agression des personnalités présentes.

Apprendre à graduer la réaction

Il avait été précédé de quatre jours de préparation et est censé entraîner ces réservistes à la surveillance mais aussi à la graduation d'une éventuelle réaction en fonction de la situation à gérer. Ce qui peut aller jusqu'à l'utilisation de leurs armes.

Ces "manœuvres" seront suivies dans les mois à venir d'autres exercices.

37 jours de réserve par an...

"Ces exercices explique le Capitaine réserviste Cyril, sont réalisés par des jeunes qui prennent de leur temps personnel et professionnel. Certains sont des étudiants. Ils effectuent 37 jours de réserve par an."

La Garde Nationale répond à plusieurs missions.

- Accroître la participation des réserves à la sécurité des Français.

- Apporter des réponses au désir d'engagement des jeunes après les attentats.

- Favoriser l'union nationale.

Un désert militaire...

"La Loire-Atlantique est devenue un désert militaire, explique Le Lieutenant-Colonel Agrech...

Source et suite de l'article: france3-regions.francetvinfo.fr - Par Olivier Quentin