Alpes de Haute Provence : 35 réservistes de la gendarmerie rejoignent la Garde Nationale

alpes1-30112016 SÉCURITÉ / Une cérémonie au palais de Justice de Digne les Bains ce mardi. L'annonce de François Hollande au lendemain des attentats est donc désormais effective dans les Alpes de Haute-Provence

- Alpes de Haute-Provence -

35 réservistes de la gendarmerie ont prêté serment ce mardi pour rejoindre les rangs de la Garde Nationale. Une cérémonie au palais de Justice de Digne les Bains. La Garde Nationale compte 63.000 réservistes en 2016, elle devra aligner 72.000 personnes en 2017 et 85.000 en 2018, partout en France. Un dispositif, voulu par François Hollande qui en avait parlé après les attentats de novembre 2015, et officiellement annoncé le 12 octobre dernier. Un plan de recrutement et de qualification professionnelle des réservistes lancé La réserve opérationnelle de gendarmerie  du département des Alpes de Haute-Provence est composée de 140 réservistes de 17 à 60 ans dont 15 % sont des femmes. « Pour nous la Garde Nationale n’a rien de nouveau car elle est composée de différentes réserves du Ministère de la Défense et des réserves civiles du Ministère de l’Intérieur. C’est vraiment un prolongement des missions qui sont depuis toujours dévolues à la réserve opérationnelle, c’est-à-dire renforcer les unités de terrain au quotidien dans les missions classiques de la gendarmerie nationale » explique sur Alpes 1 Thomas Lecorvaisier, commandant en second du groupement de gendarmerie des Alpes de Haute-Provence. « Les réservistes ont une formation initiale de 15 jours et ensuite ils ont une formation continue au même titre que tous les militaires de la gendarmerie » poursuit sur Alpes 1 Thomas Lecorvaisier. Source de l:article: alpesdusud.alpes1.com