ALLIER: Ils sont 240 à servir dans le département

Quarante-deux réservistes ont prêté serment, au tribunal de grande instance de Montluçon, dont deux doctorants en pharmacie et en chimie. © photo bernard lorette

Quarante-deux réservistes récemment formés en qualité d'agent de police judiciaire adjoint ont prêté serment, hier, devant le tribunal de grande instance de Montluçon.

Ils ont entre 18 et 35 ans. Hier, ils et elles sont très officiellement entrés dans la réserve opérationnelle de la gendarmerie, « acceptant de donner une partie de leur temps libre pour servir [leur] pays et [la] population », comme l'a rappelé Julie Bernier, la procureur de l'arrondissement. « Ce n'est pas une simple formalité désuète, mais un engagement », a ajouté Jocelyne Rubantel, la présidente du TGI.

Ce choix de l'engagement, de plus en plus de Bourbonnais le font, notamment depuis les attentats qui ont frappé le territoire. « Le département comptait 160 réservistes en 2015, ils sont 240 à l'heure actuelle », précise le lieutenant-colonel Christian Lamoine, le responsable des réserves de la gendarmerie de l'Allier.

Avant de prêter serment, ils ont tous suivi un mois de formation à l'école de gendarmerie de Montluçon. « Les réservistes sont un élément indispensable de manœuvre », souligne le lieutenant-colonel.

L'officier estime qu'ils vont assurer entre 5.300 et 5.400 jours de service en 2017, contre 4.400 jours en 2016...

 

Source et suite de cet article: lamontagne.fr -