A La Roche-sur-Yon, 66 réservistes prêtent main-forte à la gendarmerie

réservistes

réservistes

« Je jure de bien et loyalement remplir mes fonctions, d’observer les devoirs et la réserve qu’elles m’imposent… ». Moment solennel le 4 juillet au TGI de La Roche. De mémoire de greffier, on n’avait rarement vu autant de gendarmes dans une salle d’audience. Tous en tenue bleu ciel, 51 hommes et 15 femmes, ont prêté serment « de faire preuve de dévouement au bien public, de droiture, de dignité, de prudence et d’impartialité. » Les 66 volontaires ont validé leur formation d’agent de police judiciaire adjoint. Ils vont intégrer la réserve du groupement de gendarmerie de la Vendée. Ils sont désormais 250 à contribuer à l’ensemble des missions opérationnelles de lutte contre la délinquance, de protection des personnes et des biens, de sécurisation des grandes manifestations sur tout le 85. « L’objectif est de porter le recrutement à 400 », confie le capitaine officier adjoint Botte.

Objectif 400 réservistes

Les profils sont variés. Parmi les 66 recrues, figurent entre autres 29 étudiants, 10 cadres supérieurs, 15 salariés du privé et 6 fonctionnaires. 38 d’entre eux ont moins de 25 ans, 12 ont plus de 40 ans. Tel Nicolas, formateur professionnel de sécurité. Cet ancien gendarme et pompier volontaire, a toujours été engagé. Il y consacre une trentaine de jours par an – « un week-end sur deux et une semaine de vacances. » Émilie, 29 ans, travaille dans l’agroalimentaire. Pour elle, qui espère faire carrière dans la gendarmerie, « c’est une façon de rentrer par la petite porte ».

Le recrutement est permanent. Inscription dans la brigade de gendarmerie la plus proche de votre domicile. Information personnalisée sur le site www.lagendarmerierecrute.fr.

Source: actu.fr - photo PY     nbsp;  &