26 militaires de l’opération Sentinelle et quatre détachements de réservistes pour sécuriser la Dordogne cet été

Comme en 2016 et 2017, des militaires de l'opération Sentinelle viendront renforcer les forces de l'ordre pour sécuriser les sites touristiques et les manifestations estivales en Dordogne.  26 militaires arriveront en Dordogne le 28 juin prochain. Les militaires seront déployés sur de grandes manifestations comme le festival Mimos fin juillet ou encore sur les Nuits gourmandes tous les jeudis de l'été à Périgueux.

La Dordogne cible potentiel des terroristes sur des sites djihadistes en 2015

La préfète de la Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, a rappelé ce vendredi matin à l'occasion de la présentation du dispositif de contrôles et de sécurité, que la Dordogne faisait partie des cibles potentielles de Daesh en 2015. Des sites jihadistes avait notamment mentionné la vallée de la Dordogne et du Périgord Noir, secteurs qui accueillent beaucoup de touristes et notamment des touristes étrangers.

Quatre divisions de réservistes de la gendarmerie en renfort

Des détachement de réservistes de la gendarmerie viendront également épauler les forces de l'ordre cet été en Dordogne. Quatre divisions seront déployées dans les compagnies de gendarmerie de Périgueux, Sarlat, Bergerac et Nontron. Cela représente trois réservistes supplémentaires chaque jour dans chaque compagnie. Ils participeront notamment à la sécurisation des 250 manifestations recensées en Dordogne cet été. Sur ces 250 manifestations, 36 ont été classées prioritaires et nécessitent une sécurité accrue : la Félibrée du 29 juin au 1er juillet à Saint-Cyprien, le festival des Bouffardises au Coux-et-Bigaroque, les feux d'artifice du 14 juillet, la fête du pain à Mensignac, la Nuit des bandas de Saint-Astier ou encore la foire aux vins de Sigoulès.

Sur ces événements, la gendarmerie renforcer également les contrôles de gendarmerie.

Source de cet article: France Bleu - par Marie-Sylvie Prudhomme France Bleu Périgord